France : Toyota offrira dès septembre des vélos-cargos chez ses concessionnaires

Un constructeur qui offre des vélos, ce n’est plus nouveau. Par contre, un constructeur qui offre un vélo-cargo en guise de moyen de transport pour les « livraisons du dernier kilomètre », c’est inusité. En juillet 2022, la filiale française de Toyota avait conclu une entente avec Douze Cycles, un fabricant local, pour en offrir un chez ses concessionnaires. Or, il y a quelques jours, les premières photos de ce vélo ont été diffusées.

On l’appelle le « Douze Cycles x La mobilité Toyota » (DCxLMT). Il sera vendu chez les 300 concessions du réseau de Toyota France dès le mois de septembre 2023.

Cette nouveauté doit contribuer à aider le constructeur japonais Toyota à devenir un leader de la mobilité « zéro émission ». Une démarche qui implique, naturellement, l’électrification de sa gamme de véhicules, mais aussi la conception et la mise en place des formules complémentaires de micromobilité.

Une solution pour le « dernier kilomètre »

Selon Toyota, le vélo peut être une de ces solutions contribuant à décarboner les centres-villes, en devenant le complément efficace d’un véhicule électrifié pour parcourir ce « dernier kilomètre », pour un particulier comme un livreur.

Le nouveau vélo-cargo biporteur (doté d’un espace de chargement devant le conducteur) qu’offrira Toyota en France est basé sur un nouveau modèle à assistance électrique de Douze Cycles appelé Hêta. Depuis dix ans, cette entreprise de Ladoix-Serrigny, une petite commune de 2 000 habitants située à trois heures de route au sud-est de Paris, se spécialise dans la conception et la fabrication de vélo-cargos, un concept né aux Pays-Bas.

L’alternative d’un fourgon

Le DCxLMT a un robuste cadre en aluminium moulé et une plateforme de chargement dotée de points d’arrimage. Longue de 850 mm, cette plateforme peut transporter des charges encombrantes et lourdes pesant jusqu’à 100 kg. On peut les poser directement sur le plancher de la plateforme ou dans une grande caisse conçue par Douze Cycles et dont le volume utile atteint 300 L. Cette caisse est fabriquée en polypropylène expansé et dotée d’une armature en aluminium.

Ce vélo-cargo a deux freins à disque à commande hydraulique à quatre pistons Tektro M750 et des pneus Schwalbe Pick-Up conçus pour l’utilisation anticipée.

Pour faciliter les déplacements, surtout à pleine charge, le DCxLMT est livré avec un moteur électrique Yamaha développant une puissance nominale de 250 watts (0,3 ch). Il est alimenté par une batterie de 500 Wh amovible. Rechargeable en quatre heures, elle permet de parcourir jusqu’à 100 kilomètres, affirme Toyota.

À l’arrêt, une béquille assure la stabilité et facilite la manutention des colis. Une fois repliée, cette béquille s’efface complètement dans l’épaisseur de la plateforme, permettant de franchir sans accroc les trottoirs et passages surélevés.

En outre, il suffit de quelques minutes pour séparer les deux parties principales de ce vélo-cargo : le cadre avant et le cadre arrière. Cette modularité permet de le ranger plus facilement. De plus, pour faciliter sa réparation, ce vélo-cargo est constitué de 17 parties principales qui sont indépendantes et interchangeables.

Prêt pour les passagers

Dans un environnement qui s’y prête, la caisse peut aussi servir à transporter jusqu’à trois jeunes enfants ou un adulte. Pour leur confort et leur sécurité, Douze Cycles a prévu des sièges à dossier et assise en tissu ajouré, des ceintures-harnais à boucle magnétique réglables en hauteur et un marchepied pour faciliter l’embarquement.

Aucun prix n’a été annoncé. Cependant, en se basant sur le prix du vélo-cargo biporteur V2 Bafang M500, qui figure déjà au catalogue de Douze Cycles, on peut situer le prix d’un DCxLMT entre 6 500 et 7 000 euros (environ 9 500 $ à 10 200 $) selon la configuration choisie par l’acheteur.

Verra-t-on un jour des vélos-cargos du genre chez nos concessionnaires Toyota du Canada, qui seront achetés par des « pigistes » d’Uber pour sillonner les rues de nos grandes villes ?

Photos : Toyota et Douze Cycles

Le texte France : Toyota offrira dès septembre des vélos-cargos chez ses concessionnaires provient de L’annuel de l’automobile – Actualité automobile

Lire la suite sur Annuelauto.ca

 

Autres articles de Benoit Charette:

Un accident en voiture ancienne : survivre à une catastrophe

Si vous êtes propriétaire d’une voiture ancienne, la crainte d’être impliqué dans un accident avec votre belle d’autrefois vous est déjà passée par l’esprit. La simple idée d’y penser suffit pour rendre nerveux. Et pour une…

Fisker et Nissan discutent de partenariat

La jeune pousse Fisker, actuellement en quête de soutien financier, pourrait trouver son salut dans un partenariat avec le géant automobile japonais Nissan. Les deux entreprises seraient en pourparlers avancés pour le co-développement de…

Continental présente un écran tactile transparent

Dans le tumulte des débats sur les écrans tactiles automobiles, les constructeurs persistent à repousser les limites, envisageant des versions plus imposantes et attrayantes, notamment pour les modèles haut de gamme. Une avancée majeure…

Merci à notre partenaire Benoit Charette pour sa contribution à Canada Motor Jobs