De sérieux problème d’embauche à l’usine Tesla de Berlin

Alors que d’un côté Elon Musk a remercié un grand nombre d’employés chez Twitter, il n’arrive pas à embaucher assez de personnel à son usine Tesla de Berlin. Un employé du site de Berlin qui a requis l’anonymat par crainte de perdre son emploi, a décrit au magazine Wired la situation de la gigafactory européenne comme un “chaos total”, et a affirmé que certains membres du personnel ont été en arrêt maladie plus longtemps qu’ils n’ont travaillé, n’étant présents qu’une poignée de semaines en six mois.

Des objectifs qui ne sont pas atteints
Le rapport affirme que les postes vacants chez Tesla ont doublé depuis juin au niveau mondial et que l’entreprise n’a réussi à trouver que 7 000 des 12 000 employés prévus sur le site de Berlin, ce qui entrave les objectifs de productivité. Tesla espérait produire 5 000 Model Y par semaine d’ici la fin de l’année 2022, mais en octobre, elle en construisait moins de la moitié, soit seulement 2 000 unités, ce qui rend l’usine allemande peu compétitive par rapport aux autres usines Tesla.
Un salaire moins concurrentiel
L’un des principaux obstacles que rencontre Tesla pour attirer les talents est qu’elle est considérée comme moins désirable que les autres constructeurs automobiles. Le syndicat allemand des métallurgistes IG Metall affirme que Tesla paie 20 % de moins que les entreprises similaires, et c’est un problème majeur alors que la région ne manque pas de possibilités d’emploi. “Il y a partout une pénurie de travailleurs qualifiés”, a déclaré

Lire la suite sur Annuelauto.ca

 

Autres articles de Benoit Charette:

Salon de Toronto : 10 modèles qui n’étaient pas au Salon de Montréal

Les salons automobiles de Montréal et de Toronto se tiennent à un peu moins d’un mois d’intervalle. Généralement, les constructeurs évitent d’y aller des mêmes présentations de nouveaux modèles, ce qui serait redondant. Ainsi,…

Ford et GM prêts à travailler avec la Chine

Les PDG des constructeurs automobiles américains Ford et General Motors ont déclaré jeudi qu'ils envisageraient des partenariats pour réduire les coûts de la technologie des véhicules électriques alors que des rivaux chinois s'implantent…

Volkswagen Tiguan R-Line 2024 : ennuyeuse efficacité

Le Volkswagen Tiguan a été lancé pour l’année 2009 chez nous. Il a remporté un vif succès au départ, mais ses ventes ont par la suite périclité. Volkswagen l’a tout simplement conservé trop longtemps au catalogue. En 2018, elle…

Merci à notre partenaire Benoit Charette pour sa contribution à Canada Motor Jobs